Technique 88 : incidents de la piste avant la Terre

TECHNIQUE 88 : INCIDENTS DE LA PISTE AVANT LA TERRE

« S’il existe une technique concevable par le mental humain qui soit hyperbolique, effervescente, dramatique, impossible à exagérer, superlative, de très haut vol, grandiose, colossale et magnifique, c’est bien la Technique 88. Elle est aussi vaste que la piste totale avec tous ses incidents. Elle est ce à quoi on l’applique ; elle est ce qui s’est passé. Elle contient les énigmes, les secrets et les mystères de tous les temps. Vous pourriez mettre son nom en gros caractères, comme on le fait pour les attractions, mais rien de ce que vous pourriez en dire, aucun adjectif ne pourrait en décrire ne serait-ce qu’un fragment. Non seulement elle défie l’imagination, mais elle vous fait honte d’oser encore imaginer quoi que ce soit. » Telle est l’introduction de L. Ron Hubbard à cette série de conférences inédites. Elles développent tout ce que contient Une histoire de l’Homme. Ce qui vous attend n’est autre que la piste totale. Lire plus 

Achat
330 $ CA
Quantité
Langue
Port gratuit Port gratuit disponible.
En stock
Expédition dans les 24 heures
Format:
Disque Compact
Conférences:
15

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES TECHNIQUE 88 : INCIDENTS DE LA PISTE AVANT LA TERRE

C’est parce qu’ils ne savaient pas ce qui les rendait aberrés, ils ne savaient pas pourquoi ils empiraient. Eh bien, avec la Technique 88, vous le savez.

Maintenant, je ne suis pas en train de vous dire que cette technique est fabuleuse, révolutionnaire ou quelque chose de ce genre. Je vous dis simplement que c’est la chose, la plus satanée, la plus énorme et la plus colossale qui soit jamais arrivée à la race humaine depuis le commencement des temps. — L. Ron Hubbard

Depuis une éternité, l’Homme s’est posé des questions sur son passé. D’où venait-il ? Pourquoi était-il là ? Descendait-il des dieux ou était-il le résultat d’un heureux hasard biologique ? Descendait-il des singes ou était-il arrivé des étoiles ?

En 1952, un nouveau développement dissipa les ténèbres avec l’éclat de faits incontournables :

LA TECHNIQUE 88

La scène est la ville de Phoenix en Arizona. À l’ombre de Camelback Mountain, L. Ron Hubbard terminait une investigation de deux ans sur les vies passées. Ce phénomène avait fait son apparition avant même que l’encre ait eu le temps de sécher sur les premiers exemplaires de la Dianétique ; il accéléra avec la création de la Procédure avancée, et devint le point central avec la parution de Guide pour préclairs.

L. Ron Hubbard avait déterminé au début de ses recherches qu’il ne fallait pas ignorer les incidents de vies passées, autrement, le préclair s’enlisait. Alors qu’en les abordant, les progrès étaient rapides et spectaculaires. Que l’on « crût » ou non aux vies passées, on ne pouvait remettre en cause les résultats de l'audition.

L’invention du premier électromètre fut pour L. Ron Hubbard un élément crucial dans l’exploration de ce domaine. Il permettait non seulement de déterrer les incidents longtemps enfouis et la charge cachée, mais rendait possible de vérifier qu’ils coïncidaient chez quantité de préclairs. C’est ainsi qu’il commença à relever les incidents communs à chaque cas pour dégager les principaux incidents présents chez chaque être humain.

Début·1952,·L. Ron Hubbard publia les résultats de cette recherche dans un nouveau livre, Ce qu’il faut auditer, maintenant intitulé Scientologie : une histoire de l’Homme. Ses premiers mots annonçaient une nouvelle méthode de processing, la Technique 88, spécialement conçue pour localiser et auditer le thétan, le « je » de l’individu.

En juin, des auditeurs de toute l’Amérique se rassemblèrent pour une série de conférences estivales au collège Hubbard au milieu de ces 9 hectares alors situés à Indian School Road, à Phoenix. Là, dans un théâtre en plein air construit à cette fin, L. Ron Hubbard donna les légendaires conférences de la Technique 88.

Ce qui suivit fut une aventure au-delà de ce qu’imaginaient les auditeurs.

Pour mieux aider les auditeurs dans leurs propres explorations de ce nouveau territoire, L. Ron Hubbard leur fournit une boussole et une carte : deux publications accompagnant Une histoire de l’Homme. L’une était L’audition électropsychométrique, premier mode d’emploi de l’électromètre. La seconde était la Carte individuelle de la piste, pour indiquer les incidents parcourus chez un cas.

Pour la première fois, l’Homme pouvait mettre fin à la longue période des pièges du passé et mettre le cap vers la liberté.

Voilà donc les conférences de L. Ron Hubbard sur la piste totale de l’histoire de l’Homme.