Cours de scientologue Hubbard de mise au clair

COURS DE SCIENTOLOGUE HUBBARD DE MISE AU CLAIR

Alors que les années 1950 devenaient de l’histoire ancienne, les années 1960 connaissaient une activité croissante. Durant le Congrès de l’état de l’Homme, L. Ron Hubbard orienta toute la Scientologie vers l’état d’OT, en annonçant la percée de la responsabilité et la technologie des overts et retenues. Puis le jour suivant, il commença à présenter à des auditeurs ses conférences du Cours de scientologue Hubbard de mise au clair : « Aujourd’hui, vous auditez des cas et vous les auditez sur les boutons les plus actifs qui soient dans les cas, vous devez par conséquent être vigilants et sur vos gardes en permanence. » En bref, il ne pouvait y avoir le moindre compromis avec la perfection et cela signifiait une audition très précise, qui exigeait en particulier cet outil de l’auditeur : l’électromètre. C’est donc là que L. Ron Hubbard fournit une description minutieuse de chaque facette de l’électrométrie. Voici aussi comment l’électromètre enregistre les effets du thétan sur la matière, l’énergie, l’espace et le temps et la raison du «thêta-bop». Finalement, c’est là aussi que vous apprendrez à reconnaître les cas en fonction des réactions à l’électromètre. Tout est là. L. Ron Hubbard présente aussi comment et pourquoi utiliser l’électromètre et les phénomènes à l’électromètre pour localiser et prendre en main les overts et les retenues, permettant ainsi même de restaurer la responsabilité et d’ouvrir les portes vers l’état d’OT.

Lire plus 

Achat
170 $ CA
Quantité
Langue
Port gratuit Port gratuit disponible.
En stock
Expédition dans les 24 heures
Format:
Disque Compact
Conférences:
10

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES COURS DE SCIENTOLOGUE HUBBARD DE MISE AU CLAIR

Le tone-arm est une mesure de la quantité de responsabilité prise par le pc quant à son existence et ses overts et ses retenues en général. Ainsi, on peut dire que ce tone-arm, et je vous donne maintenant une information de toute première importance dans l’utilisation d’un électromètre, et c’est la clef de toute audition et c’est simplement ceci : plus le tone-arm est élevé, plus basse est la responsabilité pour les overts et les retenues. — L. Ron Hubbard

Si les années cinquante ont culminé avec une série de découvertes pour faire de la mise au clair à grande échelle une réalité, les années soixante ont débuté par des découvertes ouvrant des zones entièrement nouvelles sur la route menant à l’état de thétan opérant. Et avec la conclusion du 1er cours d’instruction clinique avancée de Melbourne et du Congrès sur l’état de l’Homme — englobant tout ce que L. Ron Hubbard avait découvert au sujet des overts, des retenues et de l’importance capitale de la responsabilité pour faire des OT — la Scientologie entrait non seulement dans une nouvelle décennie, mais aussi dans une nouvelle ère.

Du point de vue de l’application de ces nouveaux développements à l’audition, la technologie que L. Ron Hubbard avait maintenant codifiée pour enlever les obstacles qui se trouvaient sur la route d’OT exigeait désormais que les auditeurs soient formés à la perfection. Et à cet effet, un outil pour les auditeurs prenait plus d’importance que les autres :

« L’audition de nos jours est faite avec un électromètre. C’est la seule chose fiable que vous ayez en ce qui concerne l’audition sur laquelle vous pouvez absolument compter. »

C’est ainsi qu’au début de l’année 1960, L. Ron Hubbard commença à donner le cours de scientologue Hubbard de mise au clair dans l’académie de l’Église fondatrice de Washington. Parmi ceux qui avaient été choisis pour recevoir cette formation avancée, qui commença le 4 janvier, se trouvaient environ 25 des meilleurs auditeurs du moment.

Comme première instruction, ils écoutèrent les conférences que L. Ron Hubbard avait données quelques semaines auparavant durant le 1er ACC de Melbourne, et qui portaient sur la théorie, les mécanismes et l’application de ses découvertes les plus récentes. Simultanément, il donnait des conférences en soirée qui concernaient la portée de l’électromètre, présenté et démontré de façon exhaustive — une description complète de tous les phénomènes imaginables de l’électromètre, incluant la façon de les reconnaître, ce qu’ils signifiaient et, surtout, comment les appliquer en séance.

Depuis le fait que l’électromètre enregistre l’effet du thétan sur la matière, l’énergie, l’espace, le temps et ses pensées, jusqu’à la raison pour laquelle un thêta-bop se produit, et la façon d’identifier un cas selon la réaction de l’électromètre, tout y est. De plus, et ce qui est d’une importance particulière pour tout ce que ces découvertes signifiaient pour cette culture et cette planète, c’est là qu’il présente comment et pourquoi employer l’électromètre afin de localiser des overts et des retenues et de libérer l’être de leurs effets néfastes, ainsi que les mécanismes et les phénomènes exacts à la base de cette technologie :

  • les rudiments — ce qu’ils sont et pourquoi on ne commence aucune séance sans les mettre en place ;
  • le tone-arm — pourquoi c’est une mesure de la responsabilité prise par le préclair ;
  • le mental réactif — la quantité de mental réactif est inversement proportionnelle à la responsabilité que prend la personne ;
  • l’aptitude — comment une aptitude particulière peut être restaurée en s’occupant de la responsabilité ;
  • les gros overts — pourquoi au début ils ne créent pas toujours de read sur un électromètre et comment décharger des overts plus petits pour en atteindre un plus gros ;
  • l’identité — le bouton principal sur la piste de temps ;
  • le triangle de KRC — comment il est utilisé en audition et pourquoi l’auditeur est supérieur à tous ses points ;
  • l’énergie — pourquoi vous pouvez brûler du charbon pour produire de la chaleur et comment ceci est lié à l’audition.

Quant à ce que ces données signifiaient pour la mise au clair et le fait d’atteindre l’état d’OT, dans une lettre de politique administrative qui allait bientôt être publiée à Saint Hill, L. Ron Hubbard décrivait ces conférences comme étant les conférences de cours les plus importantes qu’il ait jamais données. Et, quant à ce que tout cela représentait :

« Il m’a fallu près de dix ans pour construire un meilleur Pont. Eh bien, je n’ai aucune inquiétude au sujet de celui-ci. Il supportera toutes les charges et tous les efforts. Nous connaissons complètement et finalement les boutons fondamentaux de l’aberration. Et vous ne serez vraiment plus jamais le même. »

Ces conférences contiennent également un message enregistré par L. Ron Hubbard le 11 mars 1960. Il contient des informations directement liées au cours de scientologue Hubbard de mise au clair. Il était adressé aux étudiants d’un ACC sud-africain qui comprenait l’écoute des conférences du cours de scientologue Hubbard de mise au clair et du 1er ACC de Melbourne. Cet enregistrement intitulé « La bande spéciale du cours — ACC sud-africain » n’a jamais été disponible et est présenté ici pour la première fois.